De grands noms de l’histoire au château de Champs-sur-Marne

Catégories
Apprendre
Champs-sur-Marne

Joyau de l’architecture française du 18e siècle, le château de Champs-sur-Marne est à l’image des maisons de plaisance du siècle des Lumières : élégant et raffiné. Niché dans un écrin bucolique de 85 hectares, ce palais enchanteur a reçu en ses murs des hôtes de renom. Successivement demeure privée, résidence présidentielle, le château de Champs-sur-Marne est aujourd’hui une destination pour les amoureux du patrimoine et des beaux-arts. Découvrons ensemble ce lieu à travers des anecdotes piochées dans les livres d’histoire.

Imaginez… Louis Cahen d’Anvers travaille dans son bureau d’angle du 1er étage du château, pendant que Louise, son épouse, achève sa toilette dans son cabinet du rez-de-chaussée. Après le déjeuner, le financier (fondateur de la banque Paribas) fera le tour du parc à pied, et recevra l’écrivain Marcel Proust. Voilà une scène qui pouvait se dérouler au château de Champs-sur-Marne, au début du 20e siècle.

Louis et Louise Cahen d’Anvers ont racheté ce château et son parc en 1895. C’est grâce à ce couple érudit et amoureux du 18e siècle que le château a été entièrement remeublé alors qu’il fut vidé après la révolution. Mais l’histoire du château commence en 1703. Construit par un financier de Louis XIV, il fut racheté par la princesse de Conti qui elle-même le légua à son cousin le Duc de la Vallière. Entre 1739 à 1763 des hommes de lettres et des Encyclopédistes tels que Voltaire sont reçus au château. Et à l’été 1757, le château est loué à Madame de Pompadour pour 12 000 livres par an. La marquise y vivra pendant deux ans, et nous avons hâte de pouvoir rencontré un des guides du château pour qu’il nous glisse quelques rumeurs à l’oreille, car la courtisane la plus célèbre de l’histoire de France devait avoir bien des secrets à cacher… Puis, durant un siècle le domaine est délaissé, passe de main en main et subit les défaveurs de la Révolution avant d’être entre les mains de la famille Cahen d’Anvers.

Immersion dans la vie quotidienne d’une famille de la Belle époque

Au château de Champs-sur-Marne, tout est superbement décoré et meublé. La vaisselle de Chantilly, les chandeliers en porcelaine de

Meissen, les coiffeuses, secrétaires en marqueterie, bureaux, tapisseries de Beauvais illustrées de fables de La Fontaine, tout est raffinement. Les chinoiseries de Huet et autres fantaisies peintes sur les boiseries et tapisseries du château donnent le ton. On vient dans cette maison de plaisance pour s’amuser, danser, écouter de la musique, profiter des plaisirs de la nature et badiner.

Cabinet en camaïeu, salon chinois, salon de musique, fumoir et grand salon sont autant de pièces du château qui composent une ode à cette vie si particulière au siècle des Lumières. Le couple transforma également le château pour le faire correspondre aux goûts bourgeois de l’époque. C’est d’ailleurs à lui que l’on doit les onze salles d’eau du château (un grand luxe en 1900). Pour la petite anecdote, un des amis de Cahen d’Anvers lui aurait dit : “on me dit que vous transformez Champs en station thermale !

La famille Cahen d’Anvers y donna aussi de nombreux dîners d’exception et reçut Marcel Proust, le roi Alphonse XIII d’Espagne, les Menier (industriels de la chocolaterie voisine), ou encore les Rothschild. Renoir peint le portrait de leur fille Irène à l’âge de 8 ans.

Ils léguèrent ensuite le château à celui qui en était le plus amoureux, leur fils aîné Charles qui en fera don à l’Etat en 1935.

Ecrin d’élégance et de savoir-faire qui attire encore de nos jours

Le domaine est aujourd’hui riche de 900 pièces de collection et de mobilier estampillé par de grands noms d’ébénistes comme André-Charles Boulle, premier ébéniste du roi Louis XIV connu pour ses meubles en marqueterie. Mais ici, ce n’est pas son travail habituel qui nous fait rêver, mais plutôt le lustre du château de Champs-sur-Marne situé dans le fumoir. Fait de bronze et de laiton, il représente les 4 âges de la vie et les 4 mascarons représentent les saisons. Il s’agit d’une œuvre presque unique qui n’aurait été ni photographiée ni exposée pendant plus d’un siècle et demi. Il n’en existe d’ailleurs que trois dans le monde, dont celui de Champs. Avec tous ces trésors, le château de Champs-sur-Marne compte parmi les châteaux les plus meublés d’Ile-de-France.

Côté jardin, si aujourd’hui il est mixte et joue avec les codes des jardins français et anglais… Il est à l’origine dessiné vers 1710 par Claude Desgots, petit-neveu et élève du célèbre jardinier-paysagiste André Le Nôtre. Depuis la terrasse se déploient 900 mètres de perspective qui descendent vers la Marne. Parterres de broderies, vases de marbre blanc, topiaires, bassins, sculptures mythologiques donnent au jardin des allures de petit Versailles. Remarquable !

Côté architecture, est-ce que la façade du château ne vous rappelle pas quelque chose ?
Champs-sur-Marne a en effet servi de modèle pour le Palais de l’Elysée. Et pour rester du côté des hauts dirigeants, saviez-vous également qu’en 1959, Malraux, alors ministre de la Culture, conseille au Général De Gaulle de faire du château une résidence présidentielle ? La demeure a ainsi accueilli pendant près de dix ans, une vingtaine de présidents et leurs familles lors de leurs déplacements diplomatiques, comme le président de la république du Sénégal Léopold Sedar Senghor, le roi du Maroc Hassan II et le président de la république de Centre-Afrique Jean-Bedel Bokassa.

Enfin employé dans les films à costumes comme Ridicule et Les liaisons dangereuses ou en doublure de l’Elysée pour le générique des Guignols, le château a accueilli près de 80 équipes de tournage depuis la fin des années 80. Sofia Coppola fut l’une des dernières réalisatrices à tourner au château de Champs-sur-Marne. Elle choisit d‘y faire figurer sa Marie-Antoinette pour la cohérence historique des décors alors que la souveraine n’y avait jamais séjourné. En 2015, c’est la série Versailles qui s’y installa pour les scènes de jardin.

La Seine-et-Marne et ses richesses semblent en inspirer plus d’un !

Pour en savoir encore plus sur le château de Champs-sur-Marne, rendez-vous sur leur page Facebook pour (re)voir le live de la Nuit des Musées du 14 novembre dernier :

Bonnes adresses

Article précédent
Article suivant
Partager