Le château de Vaux-le-Vicomte fait son cinéma

Catégories
S’amuser
Maincy

Nous connaissons tous l’histoire de ce château seine-et-marnais qui a inspiré Versailles mais s’il est visité par le monde entier et reconnu comme le château privé alliant la plus belle collection de mobilier en France, il est également très convoité comme lieu de tournage pour des productions nationales et internationales de films, mais également de séries.

Depuis 1966, le château de Vaux-le-Vicomte a été un lieu de tournages avec des productions connues et d’autres moins connues. Il est bien sûr le site idéal pour tourner des films de cape et d’épée et cela commence dès 1966 avec la merveilleuse Michel Mercier qui incarne « Angélique » dans ce que l’on pourrait appeler une sorte de « série » de l’époque. Le film « Angélique et le Roy » a été tourné à Vaux-le-Vicomte avec un autre acteur célèbre : Robert Hossein.

En 1971 ce fut le fantasque Louis de Funès qui tourna des scènes inoubliables du film « La Folie des Grandeurs » avec Yves Montand, quel meilleur décor pour évoquer la folie des grandeurs qui valut la chute de Nicolas Fouquet !

Trois décennies de tournages de films historiques, de comédies, de réalisations nominées aux oscars dans la catégorie meilleur réalisateur ou meilleur costume, en voici quelques exemples :

  • La Fille de d’Artagnan (1994), film de cape et d’épée réalisé par Bertrand Tavernier avec Sophie Marceau ou encore Philippe Noiret. 
  • Marquise (1996) : film de Véra Belmont.
  • Ridicule (1996) : film de Patrice Leconte avec Fanny Ardant.
  • Les Visiteurs 2 (1998) : la célèbre comédie de Jean-Marie Poiré, mettant en scène le duo Christian Clavier et Jean Réno.
  • Le roi danse (2000) : le cinéaste belge Gérard Corbiau nous raconte la rencontre entre Louis XIV, le talentueux musicien et compositeur Jean Baptiste Lully, et le prolifique homme de lettres et d’esprit Molière.
  • Vatel (2000) : Film historique de Roland Joffé.
  • Le pacte des loups (2001) : réalisé par Christophe Gans, une interprétation romancée du mystère de la Bête du Gévaudan, un des plus grands succès du cinéma français avec plus de 5 millions d’entrées en salles.
  • Vidocq (2001) : ce film de Pitof met en scène un détective peu orthodoxe interprété par Gérard Depardieu. Vaux-le-Vicomte a servi de lieu de tournage pour quelques scènes du film.
  • Les Aristos (2006) : Charlotte de Turckheim nous raconte avec beaucoup d’humour l’histoire d’une famille d’aristocrates désargentés réduite à tous les stratagèmes pour sauver le château familial de la destruction.
  • Marie-Antoinette (2006) : film de Sofia Coppola a obtenu l’oscar de la meilleure création de costumes en 2007.
  • Jean de la Fontaine, le défi (2007) : ce film historique de Daniel Vigne, où joue l’acteur Lorànt Deutsch connu pour sa passion de l’Histoire.
  • Raid Dingue (2017) : comédie réalisée par Dany Boon, qui incarne aussi le rôle principal, a choisi le château de Vaux le Vicomte pour sa scène la plus spectaculaire.

Et bien d’autres encore…

Mais les productions internationales ne sont pas non plus en reste :

  • James Bond : Moonraker (1979) : réalisé par Lewis Gilbert, avec Roger Moore. 
  • Valmont (1988), film réalisé par Miloš Forman.
  • L’homme au masque de fer (1997) : un film de cape et d’épée de Randall avec Léonardo Di Caprio et Gérard Depardieu.

Le 7ème art fait partie intégrante de l’histoire du Château de Vaux-le-Vicomte. Il a servi de décor pour la réalisation d’environ 70 films.

La dernière production en date est celle de la série « Versailles »», en partie tournée à Vaux-le-Vicomte.

Depuis quelques années, le Château de Vaux-le-Vicomte organise une manifestation à l’automne « Vaux-le-Vicomte fait son cinéma », les visiteurs peuvent ainsi plonger dans les coulisses des plus grands tournages réalisés au château : expositions de costumes et d’affiches, projection de scènes inédites, effets spéciaux… un rendez à ne pas manquer si vous êtes férus de cinéma.

Bonnes adresses

Article précédent
Article suivant
Partager