Dégustez une cuisine du terroir à « La Vieille Auberge » à Sivry-Courtry

Catégories
Se régaler
Sivry-Courtry

Le restaurant “La Vieille Auberge” à Sivry-Courtry propose principalement des produits du terroir cuisinés simplement qui vous promettent de passer un moment convivial en famille ! 

Cela fait un moment que j’avais envie d’inviter mes parents à découvrir « La Vieille Auberge » à Sivry-Courtry. J’en ai beaucoup entendu parler et j’ai vu également des articles dans la presse qui en disait que du bien, j’ai donc réservé une table ce dimanche midi pour tous les trois. Je passe chercher mes parents en voiture et nous voilà partis pour Sivry. Nous sommes déjà sous le charme de ce petit village de Seine-et-Marne qui se trouve au carrefour de nombreux sites remarquables comme le Château de Vaux-le-Vicomte, le chef d’œuvre de Nicolas Fouquet ; le château de Fontainebleau, la vraie demeure des Rois ; le château fort de Blandy-les-Tours, le joyau médiéval de l’Ile-de-France et la forêt de Fontainebleau, reconnue mondialement. Je laisse d’ailleurs le choix à mes parents pour la visite dominicale après notre déjeuner à “La Vieille Auberge”.

Nous voilà arrivés sur les lieux, déjà séduits en entrant dans la cour du restaurant. Tout de suite, on ressent une ambiance chaleureuse et conviviale lorsque la propriétaire des lieux nous installe à notre table. Il faut savoir que ce restaurant est le fruit du travail d’un jeune couple qui a repris l’établissement il y a 7 ans déjà. Et d’année en année, ils se perfectionnent et innovent mais toujours dans une cuisine du terroir simple où leur secret est de garder le goût premier des aliments comme les viandes notamment.

Après quelques instants, la propriétaire revient vers nous pour que l’on puisse passer commande, elle nous avait au préalable conseillé quelques plats du terroir qui font partie de ses plats préférés à cuisiner comme la côte de porc, les ravioles d’escargots à la crème d’ail ou bien encore le feuilleté d’écrevisses relevé d’une sauce aux poireaux… On se laisse guider en toute confiance et autant vous dire qu’on était impatients de déguster cette savoureuse gastronomie locale

Les plats arrivent et là, dès l’assiette posée devant chacun de nous, les effluves montent jusqu’à notre nez ! C’est le moment de se régaler, nous nous souhaitons bon appétit et dégustons notre plat jusqu’à la dernière bouchée. Mon père glisse un petit « c’est excellent » et ma mère « je me suis vraiment régalée », et moi j’acquiesçais en finissant mon assiette. J’étais vraiment ravi de voir que mes parents avaient beaucoup apprécié ce qu’ils venaient de manger. C’est vrai que cela faisait longtemps qu’on n’avait pas partagé un déjeuner au restaurant tous les trois. On attendait maintenant le dessert avec impatience. Ma mère d’autant plus car les desserts n’ont quasiment aucun secret pour cette ancienne cheffe pâtissière qui exerçait dans un restaurant situé dans le nord de la Seine-et-Marne.

Le dessert arriva et là toutes nos papilles étaient en éveil, c’est un vrai régal de finir par de douces notes sucrées. Nous terminons notre repas en prenant tous un café et mon père et moi par un grand armagnac, c’est vrai que maintenant les digestifs à la fin des repas se font de plus en plus rares. C’était l’occasion !Mes parents ont adoré ce moment en famille et se sont vraiment régalés. A refaire, mais peut-être au printemps pour goûter d’autres plats ! « La Vieille Auberge » accueille également une à deux fois par mois des artistes talentueux qui mettent à l’honneur le Jazz Manouche. C’est noté dans mon agenda et cette fois-ci j’y emmènerai ma chère et tendre.  Elle a d’ailleurs déjà repéré une exposition contemporaine de la galerie HorsChamp également installée à Sivry-Courtry. Quand ses envies de culture et mes envies de cuisine locale se croisent, on ne loupe pas des occasions pareilles de se régaler en Seine-et-Marne !

Bonnes adresses

Thomas

Par Thomas

Épicurien, j’aime sortir des sentiers battus, rire, bien manger et les défis sportifs. J’organise aussi des surprises à ma moitié pour nous changer les idées après nos services à l’hôpital.

Article précédent
Partager