En novembre, retour d’une agriculture qui se vit en grand ! #1

Catégories
Se régaler
Seine-et-Marne

L’automne fredonne, les estomacs frétillent à l’idée de plats mijotés, et voilà que nos envies de se retrouver se font plus cosy… Toujours aussi bons et savoureux, les produits du terroir changent à chaque saison, mais peut-être pourrions-nous les apprécier tout au long de l’hiver alors qu’ils nous maintiennent en forme ?

En ce mois de novembre, les agriculteurs et artisans du goût seine-et-marnais nous les dévoilent sous un nouveau jour ! Voici le retour des mini-épisodes sur l’agriculture locale en Seine-et-Marne. Episode 1/4

Rencontre avec Jocelyn, Ferme Chabot

La Ferme Chabot cultive les asperges de Jablines depuis 50 ans. Sur 190 hectares à Jablines, 15 hectares sont dédiés aux pointes vertes et blanches qui sortent de terre grâce à une agriculture raisonnée. Au gré des saisons, en fonction des conditions climatiques, les asperges ne sont pas disponibles tout au long de l’année. Le printemps est leur saison, habituellement dès la première semaine d’avril, parfois dès fin-mars, et puis lorsque le gel surprend les producteurs… Le décalage s’opère, comme ce fut le cas cette année. Jocelyn pratique une production dite “extensive” sur 6 à 8 semaines entre avril et mai. Puis, aussitôt cueillies, aussitôt vendues. Vous pouvez acheter les asperges vertes et blanches de la Ferme Chabot directement sur place pendant cette saison. Et le reste de l’année, ils laissent la terre se reposer (La plante reste en terre, elle est coupée, elle n’est pas arrachée, les mauvaises herbes retirées). Si c’est pas de l’ultra-frais, ça ?
Où les retrouver : 15 allée privée des Tilleuls 77450 Jablines
=> Plus d’infos

> Dans les assiettes :

En attendant le printemps suivant, nous avons repéré que Franck Charpentier, le chef étoilé du Quincangrogne installé à Dampmart, met les asperges de Jablines à sa carte en y associant un râpé de truffe et du yaourt de chèvre de Seine-et-Marne. Hâte de goûter ! Mais pour l’instant, laissons le temps à notre terroir de se ressourcer.

> A voir / à faire aux alentours :

Rencontre avec Mélanie et Julien, Ferme apicole et caprine de Metaczyk’Api

Des miels 100% naturels, extraits à froid dans leur miellerie à Quincy-Voisins pas loin de Meaux, voici ce que proposent nos deux jeunes passionnés Mélanie et Julien. Apiculteurs et récoltants depuis une douzaine d’années, ils se sont installés en Seine-et-Marne il y a près de 3 ans. Après avoir obtenu de nombreuses médailles en 2019 et 2020, une nouvelle médaille d’or s’est ajoutée cette année à leur palmarès lors du concours des miels de France. De quoi faire saliver les restaurateurs en quête de produits locaux de qualité. Ce qui leur tient à cœur ? L’avenir de la biodiversité. Alors pour y contribuer à leur échelle, Mélanie et Julien ont installé un rucher pédagogique dans le Parc du Château de Quincy-Voisins et travaillent avec des écoles de villes voisines pour sensibiliser les plus jeunes. Puis, tous les 3e samedi du mois, ils vous invitent à venir recycler vos pots de miel en les remplissant à nouveau directement à la miellerie. (uniquement sur rdv pour 2kg de miel minimum, panachage possible).
Où les retrouver : 24 sente des Cailloux 77860 Quincy-Voisins
=> Plus d’infos

> Dans les assiettes :

  • Des miels : de printemps cristallisé, d’acacia, de forêt, de tilleul, d’été (miellat de chêne et ronce), de montagne (petites fleurs de montagne), de coriandre, de luzerne, de sainfoin, de romarin et de garrigue (selon les transhumances)
  • Pour les gourmands et la bonne santé de nos gorges cet hiver, pensez aux produits déclinés autour du miel : confitures au miel, caramielou, pain d’épices, bonbons au miel, guimauves au miel, madeleines au miel, sablés au miel, hydromel au miel, etc.
  • Originale et ultra-locale : la bière au miel créée avec la Microbrasserie du Saule à Villenoy

> A voir / à faire aux alentours :

Rencontre avec Christophe, Brasserie du Pont de Coude

Nous vous parlions de la Brasserie du Pont de Coude cet été, dans notre article sur les bières artisanales de Seine-et-Marne. Dans les bières de Christophe, vous ne trouverez que de l’eau, du malt d’orge et de froment, du houblon et de la levure. L’artisan-brasseur ajoute une pincée de sucre avant la mise en bouteille, afin de réactiver les levures qui donnent le pétillant. Le tour est joué ! Quant à l’esprit rock qui règne sur les bouteilles en vert, ça vient aussi de Christophe. Plutôt blonde sans alcool ? Optez pour “You’re the One that I want…” Envie d’une brune ? “Crécy little thing called love” est faite pour vous.
À la Brasserie du Pont de Coude, il n’y a pas que les bières qui sont bio. Christophe a aussi mis en place tout un système. Les résidus d’orge cuits qui restent dans la cuve après la cuisson de la bière sont donnés à la ferme de Beaulieu à Pécy. Les bouteilles sont habillées d’étiquette adhésive décollable afin d’en favoriser le recyclage. Les bouteilles et cartons sont repris afin d’être réutilisés.
Où les retrouver : 13, rue du Pont de Coude 77163 Dammartin-sur-Tigeaux
=> Plus d’infos

> Quelques péchés mignons :

Créez votre apéritif briard. Une bière locale, une lichette de Brie sur du bon pain, des amis réunis autour d’une grande tablée… Il suffit parfois de peu pour savourer l’instant présent. Et pour noël, les packs dégustation sont de belles idées cadeaux pour les amateurs de bières originales.

> A voir / à faire aux alentours :

Rencontre avec Philippe et Christelle, Ferme du Petit Rémy

45 hectares de pâturage à Saint-Rémy-la-Vanne en pleine Brie, 50 vaches nourries sans OGM avec les céréales et fourrages de l’exploitation + beaucoup d’amour : voici la recette pour des yaourts fermiers de la Ferme du Petit Rémy. Ils nous rappellent les goûters chez les grands-parents lors des vacances à la campagne. Sans conservateurs, ici c’est le goût du lait de la ferme qui se fait onctueux… Délicieux ! Yaourts nature, yaourts aux arômes naturels, yaourts bicouches… Autant dire qu’ils se suffisent à eux-mêmes. Ils sont en vente à la ferme le vendredi de 16h30 à 19h. Philippe et Christelle organisent également un mini-marché tous les samedis avec d’autres producteurs locaux. Enfin, leur boutique magique des 2 fermes est LE lieu où venir chercher volailles et yaourts directement dans un distributeur.
Où les retrouver : 5 Launoy Beaufort 77320 Saint-Rémy-la-Vanne
=> Plus d’infos

> Quelques péchés mignons :

Le yaourt fermier crème de marron / vanille a remporté la médaille d’or au concours de produits laitiers fermiers en 2014. Autrement, vous venez de trouver le dessert parfait pour savourer l’automne.

> A voir / à faire aux alentours :

Rencontre avec les Frères Vignier, repreneurs de la Cidrerie briarde Fahy

Saviez-vous que la Seine-et-Marne est la 3ème plus importante région naturelle cidricole française ? Alors quand un verger planté en 1986 donne principalement près de 4 hectares de pommes (15 variétés dont la Faro, la plus renommée de la Brie) et 1,5 hectares de poires (5 variétés), on apprend à écouter Dame Nature. Oubliez le concentré de pomme, la pasteurisation, le gaz ou les sulfites. Les réputés cidres et jus de pommes briards Fahy sont produits en agriculture biologique. Et après le pressage des pommes, leur chaire sert de complément alimentaire aux vaches d’une exploitation voisine. Aujourd’hui, le cidre briard poursuit son aventure grâce aux Frères Vignier qui prévoient une ouverture de leur cidrerie début 2022 à Guérard.
Où les retrouver : Carrefour de Saint Blandin 77580 Guérard
=> Plus d’infos

> Quelques recettes :

  • En gourmandise sucrée parfaite pour l’automne : imaginez une tarte tatin avec les pommes du vergers briards ou pour grignoter des sablés briards à l’heure du thé.
  • Pour donner du goût aux plats de l’hiver : poulet au cidre briard et sa mousseline safranée ou encore en bouchées croustillantes de brie de Meaux, pomme en plusieurs textures avec une réduction de cidre briard

> A voir / à faire aux alentours :

Notre automne aura du goût et notre hiver s’annonce doux. Avec des talents aussi passionnés que passionnants aux petits soins avec les produits locaux de Seine-et-Marne, comment résister ? Idées de cadeaux pour les épicuriens, de quoi remplir les assiettes avec des produits d’ici… Tout est possible lorsque l’agriculture seine-et-marnaise coche toutes les cases avec des savoir-faire respectueux de la terre et de ses habitants.

Restez connectés pour la suite des mini-épisodes sur l’agriculture locale en Seine-et-Marne.

Nous vous donnons rendez-vous sur :

Article précédent
Article suivant
Partager