En novembre, retour d’une agriculture qui se vit en grand ! #2

Catégories
Se régaler
Seine-et-Marne

L’agriculture locale épisode 2 sur 4, c’est ici. Aujourd’hui, on vous entraîne au cœur de la Seine-et-Marne, au détour de fermes maraîchères et d’exploitations originales où l’agriculture biologique est plus qu’un métier !

Rencontre avec Isabelle et Denis, Ferme des Moënes

La Ferme des Moënes est une exploitation agricole familiale installée à Ury depuis 3 générations. Son credo ? Proposer en vente directe des fruits et légumes de saison, des volailles ainsi que des produits du terroir des fermes alentours. Salades, pommes de terre, carottes, fraises et autres cerises sont très demandées et cela a permis à la famille d’agrandir d’un hectare leur maraîchage. Isabelle et Denis pratiquent une agriculture raisonnée, autrement dit, aucun traitement préventif n’est appliqué. Ils étudient également les macérations de plantes pour tonifier leurs cultures et utilisent des plantes dites “compagnes” pour faire fuir les insectes. La ferme des Moënes pratique aussi l’agriculture de conservation des sols. Ici, la diversification des cultures et l’abandon du travail du sol avec des outils permettent de préserver la terre qui nous nourrit. Avec autant de soin apporté à leurs récoltes, manger sainement et local n’a que du bon !
Où les retrouver : 9 rue de Nemours 77760 Ury 
=> Plus d’infos

> Dans les assiettes :

La Ferme des Moënes vous propose chaque semaine des paniers fraîcheur à retirer directement à la ferme, ou tous les mercredis à la gare de Bois-le-Roi (de 16h à 19h). Et pour les fêtes de fin d’année, leurs chapons et dindes seront les volailles festives qui régaleront vos convives !

> A voir / à faire aux alentours :

Rencontre avec Nathalie et Arnaud, La Mousse de Bleau

Vous connaissez peut-être La Mousse de Bleau du temps où ils étaient à Bois-le-Roi ? Première brasserie artisanale de Seine-et-Marne à proposer une gamme de bières entièrement bio, ils sont aujourd’hui installés à Chartrettes. Non filtrées, non pasteurisées, sans additifs, conservateurs ou arômes artificiels, Nathalie et Arnaud s’attachent à respecter la tradition brassicole en s’approvisionnant en céréales au plus près. Leurs bières sont un petit peu moins houblonnées que la moyenne, les rendant moins amères et donc plus douces en bouche. Vous reconnaîtrez certainement le goût de l’orge et du blé qu’ils concassent en grains entiers avant d’en préparer la décoction et l’infusion pour fabriquer leurs bières. 
Au-delà de l’appellation bio de leur production, les deux brasseurs ont des convictions écologiques que l’on retrouve dans leur quotidien d’entrepreneurs : réutilisation des eaux de refroidissement du brassage pour le nettoyage du matériel, panneaux solaires alimentant les parties communes de l’hôtel d’entreprise dans lequel la micro-brasserie est située, recyclage des résidus de brassage pour la lombriculture et l’alimentation animale… Plus que des bonnes pratiques qui leur ont permis de signer la Charte Biosphère Ecotourisme, ils ont rejoint un réseau d’acteurs engagés et responsables pour la conservation de la nature. Leur volonté ? Réduire au mieux leur empreinte carbone. 
Où les retrouver : Directement à la brasserie 119 rue des Hêtres – Zone d’activité 77590 Chartrettes
Dans de nombreuses boutiques seine-et-marnaises (à voir sur leur carte).
En livraison à domicile dans certaines communes* : 5 € de frais de port / Gratuit à partir de 60 € de commande.
*Avon, Barbizon, Bois-le-Roi, Chailly-en-Bière, Chartrettes, Dammarie-les-Lys, Faÿ, Féricy, Fontainebleau, Fontaine-le-Port, Héricy, La Rochette, Livry-sur-Seine, Melun, Samois-sur-Seine, Sivry-Courtry, Samoreau, Vaux-le-Pénil, Villiers-en-Bière, Vulaines-sur-Seine.
=> Plus d’infos

> A savourer :

  • Blanches, blondes, ambrées, brunes et toutes bio, leurs bières traditionnelles côtoient aussi des cuvées éphémères et toujours bio (IPA, Irish Red Ale, Stout, Triple …).
  • Les coffrets 3 ou 4 bouteilles s’offrent facilement en cadeau pour une première dégustation de leurs bières bio, ou optez directement pour leur bière de Noël !
  • Un atelier de brassage pour se la jouer expert comme Nathalie et Arnaud ? Entre mordus de bières (de 5 à 10 personnes) ou en carte cadeau à offrir, c’est possible !

> A voir / à faire aux alentours :

Rencontre avec Laura des Légumes de Laura à Fontains

Goût et qualité, c’est ce qui motive chaque jour Laura à cultiver 24 variétés de légumes de saison en plein champ. Maraîchère biologique depuis 2012 à Fontains à deux pas de Nangis, c’est sa première grossesse qui lui a fait se poser des questions sur la qualité des légumes en grande surface. Mais ses souvenirs d’enfance ont aussi joué. Sa grand-mère lui a transmis l’amour du végétal depuis son plus jeune âge lorsqu’elle la suivait dans un grand potager pour y récolter fleurs et légumes du jardin. Depuis, elle crée son propre système. Plantations de cultures pérennes, soin de la jachère fleurie pour les pollinisateurs, astuces de grand-mère et vente en flux continu directement à l’exploitation rythment son quotidien. Betteraves rouges, haricots verts, radis, poireaux, choux, salades, fraises, cerises, courges, et variétés de tomates et pommes de terre poussent sur 1,34 hectares de terre. Laura travaille “en étroite collaboration avec Dame Nature” comme elle aime le rappeler.
Les paniers de légumes de saison sont disponibles au drive de l’exploitation (sur commande en libre-service de 8h à 22h), mais aussi à Nangis et Fontenailles. 3 types de paniers répondent aux besoins de nos estomacs : à 15€, 20€ et 25€. La récolte se fait à la demande et les produits livrés durant la journée sont récoltés le matin même car Laura a fait le choix de ne pas avoir de réfrigérateur sur son exploitation. La fraîcheur avant tout pour ces fruits et légumes cultivés près de nous ! 
Où les retrouver : Rogenvilliers 77370 Fontains
=> Plus d’infos

> Quelques péchés mignons :

Avec les frimas de l’hiver pointant le bout de leur nez, les soupes de potiron tristar bio seront onctueuses. Les pommes de terre ratte rouge grenaille ou courges futsu bio farcies et cuites au four se feront fondantes… presque à manger à la cuillère.

> A voir / à faire aux alentours :

Rencontre avec Geoffroy de la Ferme de la Chalotterie à Ozouer-le-Voulgis

60 hectares de pâturage et des vaches Jersiaises, ce sont les deux éléments secrets de Geoffroy pour proposer des produits laitiers issus de l’agriculture biologique, et surtout d’une onctuosité unique ! Cette race de vache est réputée pour donner le lait avec le plus fort taux de crème… On comprend mieux le velouté des fromages frais, crèmes et yaourts de l’agriculteur. Mais il ne s’arrête pas là et a saisi la possibilité d’ouvrir ses horizons… Sur cette ferme dont les fondations datent du Moyen-Âge, la famille de Geoffroy travaille également en proposant une épicerie offrant légumes et miels locaux, des salles de réceptions, un gîte et une pension pour chevaux. Ici, les produits laitiers et maraîchers de l’exploitation sont issus d’une agriculture biologique. Geoffroy tient avant tout la durabilité de sa ferme grâce à l’équilibre entre ses productions animales et végétales. Leurs abeilles bénéficient de jachères mellifères, tandis qu’avec ses vaches, il ne réalise qu’une traite par jour. Toutes les vaches ne sont donc pas toutes tirées le même jour. Cette méthode permet d’améliorer l’état sanitaire général, les performances de reproduction des bêtes dont il prend ainsi soin. Geoffroy entretient une belle relation avec ses vaches et avoue qu’il a ses préférées : les 4 premières qui l’ont accompagné à ses débuts il y a plus de dix ans lorsqu’il a choisi d’embrasser la même carrière que son grand-père. Mais en réalité, il les aime toutes, qu’elles soient culottées, curieuses ou “toujours en train de se plaindre”. Il connaît les plus gourmandes, adorant le fourrage produit à la ferme et sur lequel il porte une attention particulière. Geoffroy veille sur sa “belle herbe” qui va nourrir sa vache, lui permettre d’avoir du bon lait et donc des bons produits. Un cercle vertueux permis par un processus agricole toujours plus respectueux, attentif et innovant. Aujourd’hui encore, son exploitation se diversifie, mais pour en savoir plus, il faudra vous rendre sur place !
Où les retrouver : Hameau de la Goularderie Domaine de la Chalotterie 77390 Ozouer-le-Voulgis
=> Plus d’infos

> Quelques péchés mignons :

Beurre cru, crème crue, lait cru, tomme rouge, faisselle, mozzarelle, glaces… La gourmandise est de mise à la Ferme de la Chalotterie. Plats mijotés dans une sauce onctueuse, gâteaux fondants… Pas besoin de choisir, ici vous trouverez les ingrédients de base à avoir en cuisine !

> A voir / à faire aux alentours :

Rencontre avec Virginie du Domaine de Guerlande à Lumigny-Nesles-Ormeaux

Saviez-vous que la sève de bouleau a de nombreux bienfaits pour votre corps ? Au printemps, la sève de bouleau est l’une des premières sèves de l’année. Ses qualités détoxifiantes, reminéralisantes, dépuratives et drainantes sont ancestrales. Le Domaine de Guerlande situé au cœur de la forêt de Lumigny en a fait son expertise en restant au plus près de Dame Nature. De cet élixir un peu extraordinaire, Virginie en parle avec passion et vante les bénéfices d’une détox générale. Votre foie, vos reins et vos douleurs articulaires vous diront merci. Vitalité retrouvée grâce à ce nectar bio de sève de bouleau garantie frais, sans conservateur et récolté de façon artisanale. Installés depuis 2011 à Lumigny, Virginie et son équipe récupèrent la sève tous les jours pendant environ 1 mois avant de la conditionner le jour même pour la mettre sous vide à l’abri de l’air et de la lumière. Alors tenté par ce futur nettoyage de printemps ?
Où les retrouver : Guerlande 77540 Lumigny-Nesles-Ormeaux

> Quelques recettes :

  • En cure pendant 3 semaines, 1 verre de sève de bouleau le matin à jeun lorsque la sève est disponible (de mars à mi-avril). Comptez 3 litres pour cette cure pour 1 adulte. Les pouch’up du Domaine de Guerlande sont parfaits pour ça.
  • Des pouch’up d’1,5 litres sont aussi disponibles pour une cure de 10 jours.

> A voir / à faire aux alentours :

De l’herbe au lait, du blé à la bière, de l’arbre à la sève, de la terre aux fruits et légumes… Il n’y a plus de doute sur la capacité naturelle de la Seine-et-Marne à nous nourrir. Elle fait aussi vivre des passionnés, des pépites qui restent au contact de l’essentiel et nous permettent chaque jour de consommer mieux. Se régaler n’a rien de plus sain en Seine-et-Marne 😉

Restez connectés pour la suite des mini-épisodes sur l’agriculture locale en Seine-et-Marne.
Nous vous donnons rendez-vous sur :

Article précédent
Article suivant
Partager