Faites une pause à Melun Val de Seine

Catégories
S'évader
Melun Val de Seine

Melun Val de Seine. Dans le nom de ce territoire de la Seine-et-Marne : tout est dit. Sa ville phare (Melun) est située à moins d’1h de Paris en voiture, et moins de 30 minutes en train depuis Gare de Lyon (rien que ça !). La Seine étire ses bras bien au-delà de la capitale et a façonné les paysages environnants. Ici, vous trouverez un juste mélange entre ville et nature, mais surtout de quoi surprendre tous ceux qui ont envie de se la couler douce quelques jours.

Respirez, vous êtes au contact de la nature

La routine boulot stressant, maison sur-occupée et couvre-feu limitant vous pèse ? Dites pouce et prenez un moment pour vous, votre famille et vos proches. On vous souffle 3 idées pour sortir de votre quotidien chargé et respirer du côté de Melun et ses alentours. La Seine-et-Marne va vous faire du bien !

Baladez-vous sur les berges de la Seine à vélo, à pied, ou comme vous voulez !

L’avantage d’une ville à la campagne, vous le voyez ? Des petits bois préservés, des parcs et jardins où se poser avec un bouquin, l’ambiance des bords de Seine avec un port fluvial et 8 kilomètres de berges naturelles, tout y est ! Il vous suffit d’enfiler de bonnes chaussures pour marcher ou jogger, d’enfourcher votre vélo ou d’en louer un à la Vélostation, et c’est parti sur les pistes cyclables !

Le territoire de Melun Val de Seine est lové entre le célèbre fleuve et la -tout aussi connue- forêt de Fontainebleau, ce qui crée un écrin de promenade tout particulier. L’office de tourisme a d’ailleurs de quoi vous conseiller :

  • Le tour de l’île Saint-Etienne à pied en cœur de ville à Melun
  • Le GR1 pour randonner en direction du château de Vaux-le-Vicomte (oui c’est possible)
  • Ou le rejoindre à vélo avec 2 circuits touristiques dédiés
  • Côté rive nord, c’est une ambiance pleine de charme qui vous amène vers Le Mée-sur-Seine, Boissettes puis Boissise-la-Bertrand avec beaucoup de charme.
  • Côté rive sud, à partir du quai Maréchal Joffre, après avoir longé le bassin olympique et le camping « La Belle Étoile« , ce sont les « les Affolantes des bords de Seine » qui subliment les paysages jusqu’à Samois-sur-Seine.
  • En vous dirigeant vers Dammarie-lès-Lys, le chemin de halage dispose aussi d’une piste cyclable sur 3 km. Cette voie sur berge est fermée aux véhicules motorisés chaque dimanche de 8h à 20h. De quoi profiter pleinement à pied, à vélo, en roller…

Ces pistes de balades ne sont pas exhaustives, vous pouvez bien sûr aller plus loin comme jusqu’au château de Blandy-les-Tours ou encore Champeaux où chaque village a son caractère et un patrimoine inédit.

Notre astuce : passer au marché Gaillardon, chez un fromager et boulanger, demandez une part de Brie de Melun et créez un pique-nique qui aura du goût !

Grimpez aux arbres, cajolez des animaux : cultivez votre âme d’enfant

A Melun Val de Seine, il y a 3 spots incontournables pour les grands et petits enfants. Cela vous donne juste assez de possibilité pour combler toutes les envies, surtout en cette période de vacances, car ces lieux sont ouverts.

  • Sainte Assise Aventure : le parcours acrobatique dans les arbres que vous n’imaginiez pas avoir besoin. Saviez-vous qu’il existait des “parcours noirs” comme pour les pistes de ski ? C’est bien le cas, et Sainte Assise Aventure en possède une. Auquel s’ajoute l’une des plus grandes tyroliennes de la région, un quick jump, des “sauts de Tarzan” (on veut vous voir à l’œuvre), des murs d’escalade et bien d’autres activités sportives ! Rassurez-vous, il y en a pour tout le monde, des pitchounes à partir de 3 ans, aux plus aventuriers en quête d’adrénaline. De notre côté, on se sent pousser des ailes quand on y est. On adore également les parcours en trottinettes électriques tout terrain et la catapulte 😀 Rendez-vous à Seine-Port pour tester.
  • Dans le parc du château Soubiran à Dammarie-lès-Lys se cache une ferme pédagogique adorable. Ici, le retour vers la douceur et la curiosité enfantine est de mise. Au contact des moutons, ânes, poneys, chèvres, lapins, cochons d’inde, poules naines, paons et bien d’autres animaux, une question nous taraude : quel est votre animal totem ? En tout cas, les allées du parc sont à votre disposition pour profiter de ce moment cocooning. Attention tout de même à ne pas nourrir les animaux qui sont déjà bien choyés par l’équipe de la ferme.
  • La base de loisirs de Seine-Ecole entre Saint-Fargeau-Ponthierry et Boissise-le-Roi : avec 25 hectares de nature et 3 étangs, c’est le lieu idéal des rendez-vous en famille. Aire de jeux, aire de pique-nique, 2 terrains de beach-volley, terrain de pétanque, 2 tennis couverts de 1300 m2, port de plaisance… Il y a de quoi faire. Et surtout pour les jeunes sportifs dynamiques, il y a une activité surprise qui implique beaucoup de glisse dont on vous parle à la fin de l’article, parce que clairement, ça sera pour cet été.

Découvrez la biodiversité des environs : prenez une dose de vie à la source

Ici, direction 3 lieux incontestablement enchanteurs et probablement chouchoutés par des fées de la nature. Alors inspirez, observez, expirez, revivez ! Le petit bonus : les possibilités d’émerveillement infinies. Entre deux arbres majestueux, derrière chaque feuille, bien caché dans un bosquet, une jolie faune a fait son nid. Découverte assurée !

  • Le bois de la Rochette (accès parking rue des Charbonniers à La Rochette) : Ici, vous êtes à la pointe nord du massif de Fontainebleau. Les chênes y sont rois, les oiseaux y font escale pour roucouler au printemps, chevreuils et écureuils roux jouent à cache-cache avec les plus petites bêtes. Au-delà de la contemplation des rayons du soleil qui se font une place à travers les feuillages, quelques activités ludiques sont possibles dans cet espace naturel sensible de 160 hectares :
    • de la course à pied grâce à un itinéraire d’agrès sportifs et une séance de fractionné
    • un parcours à vélo pour accéder au tour du Massif de Fontainebleau balisé par l’Office National des Forêts
    • une promenade familiale via le circuit virtuel disponible sur l’application mobile Balade Branchée ». Il y a même un mystère à élucider autour du nom du Bois !
    • ou tout simplement 10 km d’allées forestières où se balader à la moindre envie de nature
  • Le bois de l’Ormeteau à Seine-Port : Ici on vous donne rendez-vous avec de belles rousses cornues venues d’Ecosse. On parle bien sûr de vaches de race Highland appartenant à un éleveur du Châtelet-en-Brie. La végétation de la Plaine l’Ormeteau située à deux pas des bords de Seine est idéale pour l’alimentation de cette race rustique. C’est dans cette ancienne carrière de sable et de graviers abandonnée où la nature a repris ses droits que les vaches pâturent. Elles profitent du calme de ces landes et marécages, seulement dérangées par la curiosité des promeneurs. D’ailleurs, si vous poursuivez sur le même sentier en longeant la Seine, vous rejoignez le Domaine des Îles qui accueille des vaches de race Aubrac, typiques de l’Auvergne.
  • L’espace naturel sensible de Livry : Ici, c’est le mot remarquable qui nous vient à l’esprit. Avec un alignement de tilleuls qui dateraient du 18e siècle ou encore l’embarcadère en bord de Seine… L’intervention de l’Homme est plus ou moins visible au sein de ce parc de 180 hectares. Pour nous, c’est synonyme d’incroyables spots photos ! Mais pour les connaisseurs, ce milieu naturel promet surtout une grande biodiversité à observer avec discrétion et patience. Les oiseaux d’eau ont d’ailleurs trouvé leur paradis près du grand plan d’eau et rejoignent amphibiens et libellules qui vivent ici. Un observatoire ornithologique n’attend même que vous. Et pour les plus rêveurs amoureux de nature, on a un secret pour vous : quasiment toutes les espèces de papillons battent de leurs délicates ailes dans le coin, dont le très rare grand sylvandre. A voir absolument ! Enfin, pour les mordus de vélo, l’office de tourisme de Melun Val de Seine vous réserve une longue balade dans le parc de Livry.

Devinez, vous allez tout connaître du territoire melunois

Retour à la civilisation (parce qu’il le faut bien). Cette fois-ci, on vous embarque de bourgade en bourgade, sans rien rater des villes incontournables de la destination Melun Val de Seine.

Vous pensez province ? On vous répond villages de caractère

Le village de Seine-Port est situé à l’intérieur d’une “couronne” verte de forêt, bordée par la Seine, un peu à l’écart et soigneusement préservée. Promenez-vous dans les rues bordées de murs en pierre, écoutez les oies bernaches du Canada barboter sur les berges l’hiver. Regardez les boulistes taper le cochonnet sur la place du village ou chiner à la brocante des antiquaires qui se tient le premier dimanche de chaque mois depuis 40 ans (hors période de pandémie). Un peu plus haut dans cet article, nous vous parlions déjà du parcours acrobatique Sainte Assise Aventure et du bois de l’Ormeteau. Vous avez de quoi profiter ! Également à faire à Seine-Port : une initiation à l’équitation au centre équestre.

Le village de Maincy a su préserver ses caractéristiques de village briard et un environnement naturel de qualité. Le charme de ses ruelles parcourues par une eau omniprésente invite à prendre son temps, se perdre, flâner et se laisser porter… Jusqu’au château de Vaux-le-Vicomte (évidemment). On ne le présente plus, mais c’est un des châteaux de Seine-et-Marne qu’on aime visiter tous les ans et à chaque saison, car il y a toujours une nouvelle activité à essayer. Chasse aux œufs de Pâques, journée grand siècle, soirées aux chandelles, descente de rivière souterraine. On est à peu près sûrs que l’équipe du château nous réserve encore de belles surprises pour 2021. Également à voir à Maincy : le pont éponyme rendu célèbre par Cézanne.

Dammarie-lès-Lys et son histoire cachée

Dammarie-Lès-Lys est une ville lovée entre la Seine et la forêt de Fontainebleau. Ici, le patrimoine se cache souvent en pleine nature pour surprendre les citadins. On vous a déjà parlé du parc du château Soubiran et sa ferme pédagogique, alors on passe tout de suite au plat de résistance : les ruines de l’abbaye cistercienne Notre Dame du Lys. Fondée par Saint Louis et sa mère, Blanche de Castille, en 1244, il n’en reste que quelques parties du chœur et vestiges de l’église de l’abbaye classées Monuments historiques. Pour la petite histoire, les protégées du roi, jeunes filles de bonne famille et des pécheresses repenties y trouvaient refuge par le passé.
Aujourd’hui, le domaine est un jardin public où les romantiques s’installent près de l’ancienne abbaye pour rêvasser. On peut y entendre s’échapper les mélodies du Centre des Musiques Didier Lockwood depuis le pavillon Chaussy. Puis en continuant vers les bords de la Seine, un espace de loisirs vous attend avec des terrains de foot et de tennis, de volley-ball en gazon synthétique et de pétanque ainsi qu’une aire de pique-nique.
Pour découvrir le centre historique de Dammarie-lès-Lys, suivez ce parcours de moins d’1 kilomètre. Charmant.

Également à arpenter à Dammarie : le circuit découverte Le hameau des Vosves, de la vigne à la villégiature.

Melun depuis ses rues pleines de vie

Melun est une ville bien connue qui s’est développée autour de son île Saint-Étienne et de la Seine. Ici, on n’a pas besoin de choisir entre les avantages d’un cœur de ville commerçant et vibrant d’énergie, et la tranquillité offerte par la nature et le clapotis de l’eau. Certains préfèrent rejoindre l’un des nombreux parcs pour y prendre l’air, improviser une sieste à la fraîche ou bouquiner. D’ailleurs, place du Port, un jardin botanique d’agrément vous attend. Il a été réalisé grâce au legs d’un ancien docteur… Intriguant.

D’autres choisissent de faire un tour à vélo, et puis il y a les amoureux d’architecture qui partent explorer le patrimoine melunais. Les statues d’Héloïse et Abélard devant la Médiathèque Astrolabe, la bâtisse du Musée d’Art et d’Histoire qui a été installé dans l’Hôtel de la Vicomté datant du XVIème siècle, le Prieuré Saint Sauveur (l’un des plus anciens monuments de la ville) ou encore la Collégiale Notre-Dame, véritable édifice royal. Pour l’histoire : elle a été fondée entre 1016 et 1031 par le roi Robert le Pieux, et témoigne de l’art roman du Xème siècle en Ile-de-France.

Autres façons de découvrir Melun :

  • Avec le jeu de chasse aux trésors Circino : il permet de visiter l’ancienne ville royale qu’était Melun autrefois, son centre-ville ainsi que l’île médiévale grâce à des parcours thématiques.
  • En rejoignant les équipes de l’office de tourisme de Melun Val de Seine sur les réseaux sociaux pour suivre l’actualité du territoire ou vivre une visite virtuelle pour découvrir les joyaux touristiques cachés : FacebookYoutubeInstagram

Clap de fin sur 3 stars du coin

Le château de Vaux-le-Vicomte à Maincy (jalousé par Versailles depuis le début) : fruit de l’esprit visionnaire de Nicolas Fouquet, on y admire le travail de 3 des plus grands artistes du 17e siècle : l’architecte Louis Le Vau, le décorateur Charles Lebrun et le jardinier-paysagiste André Lenôtre. Ce qu’on attend avec impatience, si rien ne vient bousculer nos espérances : la réouverture du château prévue le 27 mars (insérez ici des confettis).

Le musée de la gendarmerie nationale à Melun : Ici aussi, c’est un écrin à histoires inattendues. L’arrestation de la bande à Bonnot, l’arme du crime de l’affaire Dominici ou encore l’action héroïque du chien Gamin en Algérie (1er chien décoré d’une médaille) font autant travailler notre imaginaire que l’univers particulier du GIGN. Mais vous vous en doutez, les portes du musée sont actuellement fermées. Mais cela n’empêche pas les équipes culturelles de proposer des activités fun et à distance pour les enfants en vacances ! Tutos et ateliers rigolos sont disponibles sur la chaîne YouTube du musée. Le musée a même créé l’opération « Mon atelier à emporter » pour vous proposer des enveloppes avec le matériel nécessaire à la réalisation d’un atelier, au prix de 5€ (disponible en vente par correspondance). Atelier flipbook, gendarmerie en 3D ou encore marionnette de gendarme sont à tester absolument.
Renseignement et commande d’atelier à emporter au 01 64 52 53 62 ou par email : musee@gendarmerie.interieur.gouv.fr

Dernière pépite du territoire où l’on espère pouvoir revenir bientôt : le centre culturel Les 26 Couleurs à Saint-Fargeau-Ponthierry. Cet espace culturel multidisciplinaire (théâtre, danse, cinéma, musique et nombreux spectacles y sont programmés habituellement…) est aussi lieu de mémoire industriel. C’est l’histoire de la manufacture Leroy qui, au cours des 140 années de son existence, dont la moitié à Saint-Fargeau-Ponthierry, est devenu le premier fabricant européen de papiers peints. On croise les doigts pour pouvoir suivre prochainement une des visites guidées organisées par l’office de tourisme de Melun Val de Seine.

Voilà, ce “room tour” de Melun Val de Seine est quasiment terminé. Avec tout ça, impossible de ne pas voir le champ des expériences possibles s’ouvrir à vous. Vous avez tous les ingrédients en main, à vous de composer la recette idéale pour vous la couler douce entre activités nature, culture et ville ! Ouvrez bien vos yeux, vous croiserez peut-être aussi des figures emblématiques du territoire : les gourmands de la Confrérie du Brie de Melun ou encore les bénévoles de la Confrérie Saint Vincent qui ont réhabilité les vignes de Saint-Fargeau. Au 19e siècle, on dénombrait environ 80 vignerons sur place qui produisaient une qualité de vin (essentiellement du vin blanc) appréciée des rois et de leur cour.

Note à nous-mêmes : le bon plan de cet été pour retrouver l’énergie de la jeunesse qui sommeille en nous tout l’hiver.

Retourner du côté de la base de loisirs de Seine-Ecole et s’initier au wakeboard au My little wake park.

A votre avis, on va y arriver ? 😀

Bonnes adresses

Article précédent
Partager