Une campagne 100% nature pour vos vacances en Gâtinais – Val de Loing

Catégories
S'évader
Egreville, Château-Landon, Souppes-sur-Loing

Ici… vous êtes à la campagne, loin des tumultes de la ville. Respirez, prenez le temps de vivre et d’apprécier la tranquillité et le calme du Gâtinais – Val de Loing, tout au sud de la Seine-et-Marne. Territoire ponctué de villages où chaque caractère résonne l’un avec l’autre… ici, on vous offre des paysages variés de bocages, d’étangs, de fraîches vallées et de vastes plaines colorées. Idéal pour profiter, flâner et randonner en pleine nature !

Première halte à Egreville

Située sur le plateau dominant la vallée du Loing, Egreville est un village de caractère, représentatif de la riche région agricole du Gâtinais. Egreville a hérité, du fait de son passé prospère, d’un patrimoine remarquable apprécié depuis longtemps par les artistes parmi lesquels Jules Massenet et Antoine Bourdelle. Sa halle, son église et son château confèrent un aspect médiéval à cette bourgade gâtinaise. Les maisons anciennes se massent autour de l’église gothique et de la halle du 16e siècle typique. Découvrez ce village en vidéo !

Sur place, le château d’Egreville, qui ouvre au public l’été pour le festival électro de la Douve Blanche, est un “mariage idéal entre la chlorophylle et le minéral”, selon son propriétaire. Le roi François Ier offrit ce château à sa favorite la Duchesse d’Etampes qui fit de cet édifice de style féodal, un sublime château Renaissance. Le compositeur Jules Massenet affectionnait beaucoup le village d’Egreville et s’est longtemps impliqué dans la vie de la commune. Il acheta le château en 1899 et le restaura de nouveau.

Véritable inspiration, Egreville attira de nombreux artistes. Et s’il y a un lieu qui représente cette créativité, c’est bien le Musée-jardin Bourdelle. Comme une oasis de verdure, on se balade dans ce jardin au style art-déco, entre les allées fleuries et les sculptures en bronze de l’élève de Rodin. Idyllique !

© Jocelyn Meynard

Je ne sais pas vous, mais il manquerait presque les danseuses d’un corps de ballet dans les allées du jardin pour parfaire le tableau.

Deuxième halte : Souppes-sur-Loing

Il y a quatre millénaires, nos ancêtres de l’ère néolithique occupaient déjà Souppes-sur-Loing comme en témoignent huit polissoirs de grès retrouvés et servant à la confection d’outils. C’est justement à la pierre calcaire de son sol que la ville doit sa renommée. Réputée pour ses carrières de pierre de taille, la halte nautique de la ville fait même honneur à ce passé avec le nom de “Port aux Pierres”. Avec son église, son abbaye cistercienne, son ancienne Seigneurie, Souppes-sur-Loing dégage une harmonie toute particulière qu’il est bon de découvrir en prenant son temps.

Si la commune est vouée à la pierre, elle l’est aussi à l’eau. Les rives du Loing et de son canal sont des lieux de promenade pittoresques et très appréciés à Souppes-sur-Loing. L’EuroVélo 3, plus connue sous le nom de Scandibérique, longe le Loing et attire les touristes à vélo en quête de liberté. Mais notre coup de cœur va à la base de Souppes-sur-Loing… S’élancer du ponton et piquer une tête, s’autoriser une séance d’élasto-trampoline, partir en pédalo, descendre le Loing en canoë ou s’entraîner à la plongée sous-marine… Notre programme pour les vacances d’été de l’an prochain est déjà au point !

Troisième halte : Château-Landon

Ce village de caractère est perché sur un éperon rocheux dominant la vallée verdoyante du Fusain. Berceau des Plantagenêts, lieu de pèlerinage sur la route de Compostelle… Château-Landon nous coupe le souffle avec ses remparts et ses airs de village perché du sud de la France. L’imposante abbaye de Saint-Séverin et ses contreforts de 30 mètres nous rappelle le Mont-Saint-Michel, tandis que l’église Notre-Dame du XIVe est une véritable leçon d’architecture médiévale où se mêlent styles carolingien, roman et gothique (soit 4 siècles d’histoire !).

Merci à Echappées Belles et Bo Travail

Outre le patrimoine historique, Château-Landon nous séduit pour son patrimoine naturel… comme ces jardins façonnés sur des pentes abruptes ou encore ses lavoirs le long du Fusain. La cité figurait parmi les 17 “villes drapantes” du royaume en produisant notamment des “tabards” (gros manteaux de laine). Empruntez le chemin des Amoureux longeant le Fusain situé dans le parc de la Tabarderie pour accéder à un chapelet de 17 lavoirs au pied des remparts. D’ailleurs, ce parc pourrait aussi être le point central de nombreuses balades : le GR13 y passe, des arbres remarquables y ont pris racines, aire de jeux et parcours de santé amusent les énergies… et surtout, il donne accès à l’Espace Naturel Sensible de la Vallée du Fusain et sa zone humide des Prés Patouillats. Le lieu est dédié à la protection de la diversité de la faune et de la flore. On aime s’y poser pour observer la nature, mais aussi y débusquer des maisons de Trolls !

Dernières haltes incontournables : de Poligny aux savoir-faire locaux

A quelques kilomètres de Château-Landon, ne passez pas à côté de Poligny et sa forêt ! Une bulle naturelle où les véhicules motorisés laissent place aux vélos, VTT et chevaux. La mer de sable y est célèbre, et l’entreprise Avoine et Picotin a toujours été le dénominateur commun à toutes nos balades à cheval dans ce coin de campagne de la Seine-et-Marne.

Ici… Dans ce sud de la Seine-et-Marne, personne n’échappe à ce sentiment : la plénitude d’être sur une terre riche et pleine de vie. L’artisanat est à l’œuvre. Les agricultures locales foisonnent, et à chaque village, on découvre un nouveau producteur qui a à cœur de nous nourrir avec générosité. Et s’ils ne sont pas encore tous certifiés agriculture biologique, ils sont en passe de le devenir. Voici notre liste de courses idéale pour assurer de futurs instants gourmands avec nos familles :

Les ventes à la ferme sont monnaie courante ici et les passionnés tout aussi nombreux. Jardin en permaculture, conserverie artisanale, micro-ferme fruitière, apiculteurs et de nombreuses boutiques du terroir enrichissent encore plus les tablées du Gâtinais – Val de Loing. De quoi donner du goût à vos prochaines vacances !

Enfin aux alentours, la campagne du Gâtinais et les forêts aux allées larges et agréables enlacent chaque village. Environ 160 km de chemins et sentiers sont entretenus par des bénévoles et une douzaine de randonnées n’attendent que vous. Le golf des Bruyères à Egreville se lance même dans des sports insolites comme le foot-golf ! Alors avis aux explorateurs !

Le territoire du Gâtinais – Val de Loing à l’extrémité sud de la Seine-et-Marne apporte ce souffle de liberté indispensable à toutes vacances à la campagne. Passez un moment là-bas, c’est en prendre plein les yeux, plein les sens pour un résultat 100% nature. Pour nous, c’est déjà assuré, on y retourne quand les tournesols se dorent la pilule au soleil et que les épis de blé dansent dans les champs.

Bonnes adresses

Article précédent
Partager